25 mars 2013 | Geneviève

Soif XXL

Si vous êtes comme moi, l’utilisation des magnums ne vous angoisse pas le biceps !. Ils vous sont toujours utiles pour assouvir les grandes soifs et célébrer de la bonne façon!
Je garde de joyeux souvenirs d’un certain Jéroboam de Champagne au nouvel an ou d’un magnum de Gamay partagé au parc Laurier…

«Il se pourrait que l’inertie thermique plus importante dans un grand flacon serve à ralentir certains effets du vieillissement d’un vin. La version conservée en magnum reste plus jeune plus longtemps, en conservant une meilleure qualité de fruit dans ses saveurs.»

Hé bien! Une autre bonne raison de s’acheter de gros formats.

Voici un article extrait du livre Pourquoi le vin est-il rouge ?, une véritable petite encyclopédie du vin:

«Ceci est un constat basé sur des expériences nombreuses mais relativement empiriques. On pourrait probablement élargir cette expérience à des flacons encore plus grands, comme le double magnum, mais les occasions sont plus rares et le coût peut devenir un frein important. Il se pourrait que l’inertie thermique plus importante dans un grand flacon serve à « ralentir » certains effets du vieillissement d’un vin. Une autre explication pourrait être le plus faible volume d’air présent dans un magnum en proportion du volume de liquide. Lorsqu’on sait qu’un surcroît d’air peut faire vieillir plus rapidement un vin, au point de l’abîmer si la quantité est excessive, on comprendra à quel point cette différence peut être sensible.

Pour résumer l’effet d’un grand flacon sur le vieillissement d’un vin, on dira que, comparée au même vin dans une bouteille, la version conservée en magnum reste plus jeune plus longtemps, en conservant une meilleure qualité de fruit dans ses saveurs. A l’inverse, plus le flacon est petit, plus l’évolution du vin sera rapide. On peut donc déconseiller la conservation de vin en demi-bouteilles, au-delà d’un an ou deux, mais conseiller l’achat de magnums pour les vins dont la vocation est d’être gardés dix ans ou plus. Il faut seulement créer des occasions de les consommer, ce qui implique la présence de plusieurs amateurs !»

En savoir plus…

 

De gros formats réZin disponibles présentement:

 


Magnum
Nicolas Potel, Bourgogne Pinot Noir Vieilles Vignes – 2010
Spécialité-SAQ à 41,75 $

 

 

 


Magnum
Domaine des Vins de Vienne, Côtes du Rhône les Cranilles – 2011

Spécialité-SAQ: à 35,25 $

 

 

 

PUBLIÉ DANS: Boire du réZin

Comments are closed.