21 avril 2012 | Geneviève

En harmonie avec la brandade de morue en mode romarin

François Chartier, collaboration spéciale

La Presse

En remplaçant le persil plat par le romarin, on change la piste harmonique de la brandade avec les liquides. Le persil donne le ton pour un sauvignon blanc, tandis que le romarin, pour du riesling. Nous vous proposons aussi une variation au laurier et ses aliments complémentaires que sont les baies de genièvre, la bergamote (qui parfume le thé Earl Grey) et le citron. Le laurier est aussi aromatiquement lié aux vins de riesling. Sachez qu’une bière de type India Pale Ale et qu’un thé vert Sencha feront aussi l’affaire.LA RECETTE : La brandade de morue en mode romarin

 

Riesling Selbach 2011. Mosel-Saar-Ruwer, J.&H. Selbach, Allemagne

14,75$ (11034741) **1/2$1/2 LÉGER+

Il est difficile de dénicher un riesling de cette qualité chez les crus germaniques et français offerts sous la barre des 15$. Une fois de plus, voici un vin presque sec – dans ce millésime, un léger sucre résiduel titille les papilles -, toujours aussi aromatique et élégant, aux notes d’agrumes, de pomme et de fleurs blanches, à la bouche vivace et éclatante, aux saveurs longues et digestes. À boire avec la variation au laurier particulièrement.

 

Publié le 21 avril 2012

Cyberpresse


2 commentaires PUBLIÉ DANS: Médias
  1. Jay dit :

    Coucou Gracianneje n’ai pas la recette de Me9me9, mais la minene vient de le0-bas aussi… Elle est dans ce livre e9crit et peint e0 la main que je t’ai de9je0 montre9. La recette, meame R.Frison-Roche il l’a gofbte9e, pour la ke9mia, en regardant la baie d’Alger le soir…et je crois que Papy Jacques de la lire e7a le ferait rire…je t’en enverrai une photocopie…Ciao Belli et bon weekend

  2. réZin dit :

    Faîtes vite l’été sera bientôt terminé