13 mars 2013 | Geneviève

Idées reçues: « L’Alsace, ça sent le pétrole! »

Voici le troisième billet de cette série d’articles hebdomadaires par André Ostertag.
Découvrez des arguments pour tordre le cou à des idées reçues sur le vin d’Alsace et vous en faire des idées neuves pour en conclure par un verre!

 

 « L’Alsace, ça sent le pétrole! »

Je ne parle pas de ces incendies déclenchés par quelques pétroleuses en furie, non je parle plus prosaïquement du Riesling qui pétrole !

Vous vous souvenez sans doute qu’il y a peu, on disait aussi du Cabernet Franc qu’il sentait le poivron vert. C’était avant que les meilleurs vignerons de Loire ne réussissent à récolter des Cabernet mûrs et exempts de poivron vert. Depuis on a compris que l’arôme de poivron vert est effectivement typique du Cabernet Franc, mais exclusivement du Cabernet pas mûr! Il en est de même pour l’arôme de pétrole du Riesling,il s’agit là d’un traceur végétal caractéristique d’un raisin récolté vert, et c’est particulièrement vrai lorsque le pétrole apparaît dans un vin encore jeune.

Alors un conseil, fuyez les jeunes Riesling « pétrolés », source de cruelle désillusion et n’acceptez que le pétrole noble qui n’apparaît qu’au vieillissement de certains terroirs dont le Muenchberg, le Fronholz et le Heissenberg ne font absolument pas partie. Mais sachez qu’un jeune Riesling issu de raisins mûrs ne sentira jamais le pétrole, mais vous rappellera un bouquet de fleurs blanches ou un panier de pêches et d’abricots, et que la plupart des vieux Riesling n’en recèleront que quelques effluves fugitives, et jamais de quoi en remplir un baril!

***

Domaine Ostertag, Riesling grand cru Muenchberg – 48$ disponible à la SAQ

«Muenchberg signifie « La Montagne des Moines » en Alsacien, car il a été planté pour la première fois par les moines cisterciens de l’abbaye du Baumgarten au 12ème siècle.Vin d’une noblesse et d’une longueur incomparable à la chair pulpeuse et délicate.Ici l’équilibre en bouche est dû à la parfaite complémentarité du grès et du volcan, le grès sensuel et féminin assure le charme de l’entrée en bouche et le volcan feu primitif et masculin permet au vin de s’étirer sur cette finale fine, interminable et presque salée si caractéristique du Muenchberg.»
Accord: toute cuisine raffinée et délicate à base de poissons, crustacés, volailles et viandes blanches.
Garde: 20 ans

PUBLIÉ DANS: Producteurs

Comments are closed.