6 juin 2012 | Geneviève

«Je pense qu’un vin naît toujours d’une amitié avant tout.» – André Ostertag

Plusieurs seraient étonnés de savoir que l’un des meilleurs Pinot Noir que j’ai eu la chance de déguster vient du Chili. Plus précisément, du Domaine Montsecano.

Un cépage seulement, pour une minuscule vigne de moins de 7 hectares. Un vignoble en biodynamie, situé dans la vallée de Casablanca, sur les collines granitiques du Ecano Costero. Créé par 4 Chiliens et Français, dont notre cher vigneron Alsacien, André Ostertag. La vinification se fait en partie dans les cuves de béton en forme d’œuf créées par Marc Nomblot. Un fabriquant de cuves de bétons depuis 1922, qui a aussi qui a imaginé la cave, creusée à flanc de colline.

Fait inusité, Montsecano emploie des ouvriers un peu particuliers. Il y a une jument prénommée Marguerite chargée de labourer le vignoble, évitant les émissions de carbone générées par les tracteurs.  Il y a aussi des alpacas qui nettoient la vigne en automne, hiver et au début du printemps et finalement les canards, qui eux, mangent les parasites.

Le résultat de tous ces efforts? Une toute petite production, moins de 5000 bouteilles. Deux cuvées, Casablanca et Réfugio.

Casablanca 2010 est, selon moi, un vin pur et frais, d’une minéralité puissante avec un nez sur les petits fruits rouges mûrs. La bouche est souple, gracieuse et pourvue d’une belle acidité.

Heureusement, quelques caisses de cette cuvée sont disponibles en importation privé chez réZin. (Pour commander)

 

Voici un magnifique vidéo sur le domaine:

 

http://vimeo.com/21548760

 

 

 

PUBLIÉ DANS: Producteurs

Comments are closed.