misugdkj,hfj
18 juin 2012 | Geneviève

Stack O’ Lee Blues et Marcel Richaud


Né en 1893, John Hurt a passé la quasi-totalité de sa vie dans la communauté agricole d’Avalon, Mississippi. Avec sa voix douce et apaisante et ses talents de guitariste, il a créé l’un des styles les plus honnête du country blues jamais enregistrées. La pureté et la délicatesse de sa musique évoquent en moi les vins de Marcel Richaud.

Yeux bleus comme le ciel du midi, ses cheveux gris comme les rochers de Montmirail, Marcel Richaud se consacre corps et âme à son terroir. Depuis vingt ans qu’il a créé son domaine, ce quadragénaire n’a de cesse de l’étoffer. Il s’est installé sur les coteaux arides, là où la terre disparaît sous les galets. La vigne fait l’objet de toutes ses attentions : labours, taille courte, traitements et fumures raisonnées, respect des surfaces foliaires ainsi qu’une observation maximale des maturités. Ces attentions aboutissent à un rendement d’approximativement 35 hl/ha.

Marcel Richaud

Adepte de la traçabilité et de Jules Chauvet, Marcel Richaud ne conçoit que des vins tout raisin. Donc pas d’acidification, pas de levures, ni collage, ni filtrage, un éraflage bref, pas de « secret de polichinelle, l’important c’est la matière première, une technique simple qu’il faut avoir apprise pour l’oublier et selon les aléas du millésime, se remettre toujours en questions ».

Mon coup de coeur: Côte-du-Rhône Village, Cairanne 2010 de Marcel Richaud: Disponible en importation privé
En accord avec une de mes chansons préférée de John Hurt:

1 commentaire PUBLIÉ DANS: Boire du réZin
  1. Article très bien écrit. Du contenu, de la poésie et en plus il atteint son but, puisque j’ai juste envie de tremper mes lèvres dans ce Cairanne.
    Dommage qu’il ne soit disponible qu’en I.P…

    P.S: j’aime bien la chanson aussi