10 juillet 2012 | Geneviève

Champagne au milieu de l’été? Définitivement!

Dans le réseau SAQ, réZin importe deux Champagnes très singuliers, ceux des récoltants champenois, la famille Gimonnet. Olivier et Didier Gimonnet sont en charge de cette importante propriété faisant partie des précurseurs en matière de vinifications parcellaires. Dans cet exercice de haute voltige, l’origine du raisin est capitale. Toutes les cuvées – à l’exception de Paradox, composé de pinot noir – sont issues de leurs chardonnays provenant exclusivement de la côte des Blancs sur 28 hectares.

Voici un billet sur la cuvée la plus estivale!

Cuis 1er cru Pierre Gimonnet Blanc de blancs Brut Champagne 57,50 $

« Vif, aérien, peu dosé, techniquement parfait… Cette cuvée Brut sans année Cuis 1er Cru représente l’archétype du style Pierre Gimonnet et Fils.  On apprécie cet assemblage classique non-millésimé, au goût constant, pour sa vivacité, sa légèreté, et sa finesse : toute la pureté des Grands Chardonnay de la Côte des Blancs.»
-Olivier et Didier Gimonnet

100% Chardonnay de Cuis 1er Cru (Côte des Blancs) issus de 5 vendanges :
– 72 % de 2008 (dont 17 % d’excellentes 1ères tailles)
– 13,30 % de 2007
– 3, 30 % de 2006
– 7,50 % de 2005
– 3,90 % de 2004

Avec cette cuvée Blanc de Blancs non-millésimé, leur problématique était d’élaborer un Champagne jeune et très
frais, mais sans développer trop de vivacité en bouche. L’assemblage doit donc être « rond et équilibré » dès la
mise en bouteille. Pour ce faire, ils veillent à marier de façon très subtile des vins de l’année avec des vins de
réserve de plusieurs millésimes. Pour réussir cette étape délicate et fondamentale, la maison Pierre Gimonnet et Fils a opté pour la conservation de tous ses vins de réserve en bouteilles (sur lies fines) et non en cuves, ce qui lui  permet d’incorporer des vins de plus de deux ans ayant gardé toute leur fraîcheur. Cette méthode d’assemblage est très rare : « nous sommes certainement le seul vigneron champenois à faire ainsi. »

Par Bill Zacharkiw, Montréal Gazette 5 Juillet 2012

«Champagne in midsummer? Definitely, and especially this style of bubbly. Quite nervy and not overly toasty, which I love. Filled with green apple and citrus notes. All finesse and drinks with a certain abandon. Serve at 6-8C. Drink now. Food pairing idea: apéritif, mixed seafood platters.»

 

PUBLIÉ DANS: Médias

Comments are closed.