17 décembre 2012 | Geneviève

Allégorie de la caverne…

Lors d’un voyage dans le Sud-Ouest de la France et à Bordeaux, j’ai eu la chance de visiter les mystérieuses caves souterraines du Château de Bellevue. Creusées probablement à la Renaissance pour construire les maisons aux alentours, l’extraction de la pierre a pris fin lors de la guerre 1914/18. Entre 1920 et 1970, on y a notamment cultivé des champignons! Maintenant à l’usage du Château, cette pierre blonde calcaire conserve bien l’humidité et permet ainsi à la vigne qui pousse au-dessus de supporter la sécheresse de l’été.

 

André Chatenoud nous y amène…

Crevasses

La cave

André

 

« Bordeaux bio, les bons crus » p.125:

« LUSSAC SAINT-EMILION Château de Bellevue, 2009 : André Chatenoud est un militant de la cause bio dans le bordelais. Il a plein d’arguments dans sa besace, dont des vins délicieux et d’une grande digestibilité issus de ses 12 hectares de vignes sur l’AOC lussac-saint émilion. En blanc, 100% sauvignon gris – assez rare – tout en fruits et en fraîcheur. En rouge, cuvées au fruit très pur et parfaitement équilibrées, comme le Château de Bellevue 2009. Une aubaine ! »

 

Le Château de Bellevue est une Chartreuse du XVIIIe siècle entourée par un vignoble de 12 hectares sur la commune de Lussac St Emilion. Il est conduit par André Chatenoud en agriculture biologique depuis 2002.  Vendangé 100% à la main et vinifié de manière traditionnelle, sans artifice, Bellevue donne des vins de caractère, des vins qui expriment de la façon la plus naturelle qui soit la richesse de leur terroir.

 

Disponible en importation privée, chez réZin: le Lussac St-Émilion 2008 à 24,20$

«Le grand vin de la propriété, à dominante merlot. Agréable dès sa jeunesse pour son nez de fruits rouges. Le nez devient plus complexe après quelques années.  Structure tannique fondue. Non filtré, non collé. »

Consultez sa fiche technique bien détaillée!

PUBLIÉ DANS: Producteurs

Comments are closed.